Collège Jules Ferry : Didier Gonzalès trahit la vérité

Communiqué d’Eric Chamault, Conseiller municipal d’opposition de Villeneuve le Roi

 

Depuis plus de 60 ans la ville de Villeneuve le Roi assurait la restauration des collégiens de Jules Ferry conjointement avec le Conseil départemental. Rappelons que les bâtiments du collège appartiennent à la ville.

En 2014, de manière brutale, Didier Gonzalès refusait de signer la convention avec le département et donc d’assurer les repas pour les collégiens sans pour autant proposer de solution.

Le Conseil départemental et son représentant Daniel Guérin ont réagi rapidement en proposant une restauration pour les collégiens de Jules Ferry au sein du collège Jean Macé dans le Haut-Pays, moyennant un transport en car pris en charge par le département.

Seule chose positive, les collégiens ont pu apprécier la qualité des repas servis et préparés par les personnels du département en comparaison à la qualité médiocre du prestataire privée de la municipalité de Villeneuve le Roi : le service public étant  synonyme de grande qualité.

Pour autant le problème n’était pas réglé : durant plus d’un an le Conseil départemental a proposé un projet de construction d’un vrai restaurant à Jules Ferry qui pouvait se réaliser rapidement si Didier Gonzalès acceptait de délivrer un permis de construire à proximité du collège. Il a fallu plus d’un an pour qu’il daigne enfin signer ce permis alors que les services du Conseil départemental avaient depuis longtemps bouclé le projet.

Didier Gonzalès est seul responsable du transfert de la restaurferryation de Jules Ferry à Jean Macé. Il est le vrai responsable du retard pris dans la construction d’un restaurant scolaire à Jules Ferry.

Il ne peut revendiquer ce nouvel équipement qui sera entièrement financé par le Conseil départemental et qui a vu le jour par la seule volonté de notre Conseiller départemental Daniel Guérin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*