IL Y A 98 ANS

Cérémonie souvenir en l’honneur des combattants de la première guerre mondiale le 11 novembre.

Villeneuve le Roi le 11 novembre 2016

Villeneuve le Roi le 11 novembre 2016

 

Il y a 98 ans prenait fin  l’un des grands conflits meurtriers du 20 ème siècle. Une pensée pour tous ceux morts pour la liberté.

Et un coup de chapeau aux membres des associations d’anciens combattants qui bénévolement animent la flamme du souvenir pour que notre pays et le monde ne revivent plus jamais cela.

Salut des portes drapeaux

Salut des portes drapeaux

DEPOTS SAUVAGES

La campagne de la municipalité contre les dépôts sauvage est, je l’avoue, originale et frappante. Félicitations, pour une fois(!), au service communication. Cependant, celle-ci ne pas dédouaner la majorité municipale de ses responsabilités dans l’augmentation des dépôts sauvages. En effet, depuis la suppression du ramassage des encombrants régulièrement par le personnel communal, ces dépôts se sont multipliés.

De plus, nous savons que ce sont certaines entreprises qui abandonnent le plus leurs déchets sur la voie publique pour ne pas payer l’élimination de ceux-ci.

Cette campagne est nécessaire certes, mais elle ne suffira pas. Il faudrait convoquer l’ensemble des chefs d’entreprises de Villeneuve le Roi pour les prévenir des sanctions encourues. Par ailleurs, le maire vante sa police municipale ; alors qu’elle agisse plus efficacement contre ceux qui commentent de tels agissements.

 

6238677_1-0-716504908

Collège Jules Ferry : Didier Gonzalès trahit la vérité

Communiqué d’Eric Chamault, Conseiller municipal d’opposition de Villeneuve le Roi

 

Depuis plus de 60 ans la ville de Villeneuve le Roi assurait la restauration des collégiens de Jules Ferry conjointement avec le Conseil départemental. Rappelons que les bâtiments du collège appartiennent à la ville.

En 2014, de manière brutale, Didier Gonzalès refusait de signer la convention avec le département et donc d’assurer les repas pour les collégiens sans pour autant proposer de solution.

Le Conseil départemental et son représentant Daniel Guérin ont réagi rapidement en proposant une restauration pour les collégiens de Jules Ferry au sein du collège Jean Macé dans le Haut-Pays, moyennant un transport en car pris en charge par le département.

Seule chose positive, les collégiens ont pu apprécier la qualité des repas servis et préparés par les personnels du département en comparaison à la qualité médiocre du prestataire privée de la municipalité de Villeneuve le Roi : le service public étant  synonyme de grande qualité.

Pour autant le problème n’était pas réglé : durant plus d’un an le Conseil départemental a proposé un projet de construction d’un vrai restaurant à Jules Ferry qui pouvait se réaliser rapidement si Didier Gonzalès acceptait de délivrer un permis de construire à proximité du collège. Il a fallu plus d’un an pour qu’il daigne enfin signer ce permis alors que les services du Conseil départemental avaient depuis longtemps bouclé le projet.

Didier Gonzalès est seul responsable du transfert de la restaurferryation de Jules Ferry à Jean Macé. Il est le vrai responsable du retard pris dans la construction d’un restaurant scolaire à Jules Ferry.

Il ne peut revendiquer ce nouvel équipement qui sera entièrement financé par le Conseil départemental et qui a vu le jour par la seule volonté de notre Conseiller départemental Daniel Guérin.

 

Fêtes d’automne Villeneuve le Roi 2016

Les moments forts…

Diffusion du tract …attention SARKOZY revient…en pire … diffusé par les militants socialistes…

20160924_155911 20160924_155922 20160924_160009

 

Le verre de l’amitié samedi soir organisé par les militants et élus socialistes, les élus de gauche et Daniel Guérin notre conseiller départemental

20160924_185253 20160924_185256 20160924_185310

 

 

Le-

Le dimanche, le défilé … qui manquait singulièrement de peps…il est temps que ces fêtes se renouvellent et se dynamisent… heureusement que les bénévoles sont là…

20160925_153030 20160925_153323 20160925_153702 20160925_153717

 

CULTURE A VILLENEUVE LE ROI : LA BELLE ARNAQUE

Un espace culturel qui a coûté plus de 12 millions d’euros aux contribuables. Qu’y trouve-t-on ?

Au-delà de la belle plaquette de la saison culturelle, décortiquons la programmation : 9 spectacles seulement pour les adultes sur l’année avec une seule tête d’affiche…3 pièces de théâtre et 3 concerts.. .soit une sous occupation nette de cette espace.

culture-arnaque

Cette municipalité qui a eu les yeux plus gros que le ventre… alors que sa politique culturelle n’est pas à la hauteur d’une ville comme la nôtre.

 

Si l’on regarde les programmation de nos voisins et notamment dans deux villes tant décriées par Didier Gonzalès : Orly et VSG, les programmations sont riches et diversifiées…

 

La culture est le parent pauvre de la politique de la municipalité… à force de vouloir jeter de la poudre aux yeux….le maire a voulu SON centre culturel …mais ce sont les villeneuvois qui payent pour pas grand chose

Ils sont fous….

asterix

Pour une fois, je suis d’accord avec Alain Juppé quand il parle de la nullité du débat politique, et tape sur la phrase de Nicolas Sarkozy à propos de nos « ancêtres les gaulois », Juppé indique  «Pour moi faire campagne, ce n’est pas dire une incongruité chaque jour pour faire parler de soi».

 

Nullité et incongruité s’applique aussi au copain de Nicolas Sarkozy, un certain Didier Gonzalès qui a placé les fêtes d’automne sous le thème des ….. GAULOIS… et moi j’aimerais ajouter comme qualificatif : LA BETISE…

 

obelix

 

Notre marché en danger !

 

Ce matin dimanche, quelques photos du marché couvert de Villeneuve le Roi… de plus en plus de places vides…

Depuis le temps que nous alertons le maire…rien ne se fait.

Pourtant Didier Gonzalès a fait miroiter une étude et un projet de réhabilitation du marché : tout ça n’était que du bidon pour les élections.
Il est temps de se ressaisir avant que ce poumon économique de notre ville ne meurt.

20160918_115437 20160918_115514 20160918_115634

Lycée BRASSENS : quel avenir ?

Il faut se féliciter que la région ait prise enfin une décision après 9 mois de flottement … et après avoir stoppé le processus entamé par la précédente majorité occasionnant un retard considérable.

Mais force est de constater que l’élément principal manque, à savoir la localisation du lycée. Car contrairement à ce qu’affirme le maire de Villeneuve le Roi, Valérie Pecresse ne s’est pas engagée sur la reconstruction du lycée à sa place actuelle, mais souhaite prolonger la réflexion par un audit.

Et pour cause, la reconstruction sur place pose d’énormes problèmes aux techniciens compte tenu de la fragilité des sols et de sa situation en zone inondable. Par ailleurs, la phase de chantier obligera à reloger les lycéens de façon précaire. Il est donc nécessaire de trouver une autre solution à Villeneuve le Roi .

Le maire refuse de céder des terrains derrière la gare car il prévoit une brassensopération immobilière… Mais ce débat doit avoir lieu publiquement, pas dans le secret du bureau du maire. Aussi je demande que le Conseil municipal soit saisi de ce dossier et puisse rendre un avis après un débat public avec les citoyens.

Eric Chamault Conseiller municipal de Villeneuve le Roi