Aéroport d’Orly : restons sérieux !

Délocaliser l’aéroport d’Orly, rien de moins. Voilà ce que notre député maire (UMP) a proposé pour faire parler de lui, un an avant les élections législatives. Lui dont le bilan en tant que député est quasiment nul et la présence à l’Assemblée plus que mesurée.


Dès cette annonce, plusieurs voix se sont élevées contre cette proposition :
« un projet irresponsable » selon les présidents des Conseils généraux de l’Essonne et du Val de Marne qui ont condamné unanimement ces propos
– Pour la Chambre de commerce et d’industrie du Val-d’Oise/Yvelines, cette proposition « est en totale incohérence par rapport aux décisions du SDRIF (schéma directeur de la région Ile-de-France) et des projets visant le développement d’une gare TGV à Orly, des prolongations de lignes de métro et de tramway. »

 
– Didier Gonzalès a même été désavoué par ses propres amis du groupe UMP du Conseil général du Val de Marne qui ont dénoncé une « démarche électoraliste » et un « coup médiatique ».

 
Bien sur, il est nécessaire de s’interroger sur l’avenir de l’aéroport mais pas dans une piteuse tentative de récupération politicienne. Faire croire aux riverains que l’aéroport pourrait déménager…au Havre, comme l’avance Monsieur Gonzales en espérant sauver ainsi son siège de député est au mieux absurde, au pire irresponsable.

 
Pour ma part, avec d’autres élus, nous prenons des engagements plus sérieux : faire respecter le couvre-feu et le plafonnement des vols à 200.000 par an, améliorer les aides à l’insonorisation, envisager un véritable schéma d’aménagement de l’espace aéroportuaire. Aux promesses électoralistes, nous préférons les actes.

Eric Chamault

Conseiller municipal de Villeneuve le Roi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*