Voeux du PS Villeneuve le Roi Ablon

Jeudi 27 janvier, les socialistes de Villeneuve le Roi et d’Ablon organisaient la soirée de présentation de leurs voeux.

 
 
 
 
 

quelques discours

Soirée conviviale ouverte par Colette Fredonnet secrétaire de la section qui a fait part de son « indignation » en citant des passages de l’ouvrage de Stéphane Hessel, puis présentant les primaires organisées par le PS elle lançait un message d’espoir pour 2012.

Eric Chamault, Conseiller municipal de Villeneuve le Roi a rappelé, à propos des évènements en Tunisie que la gauche doit toujours être du côté de la démocratie contre l’arbitraire, et que trop souvent nos dirigeants de droite comme de gauche ont fermé les yeux sur le régime tunisien. C’est une leçon qui doit servir l’ensemble de la gauche française.

Il a par ailleurs souligné que la politique du gouvernement de F Fillon détruisait pan par pan les principaux services publics : Education Nationale, santé, transports, sécurité, justice, poste, énergie…
Mais encore une fois, c’est par la santé pour tous, la sécurité pour tous, l’enseignement pour tous, un emploi pour chacun, que notre société sortira de la crise.
Il ajoute que ce qui révolte profondément les Français c’est l’injustice sociale et l’inégalité croissante de la politique de ce gouvernement.

Cette politique initiée par le président de la République et mise en œuvre par le gouvernement requiert le vote des députés. Chaque député devra rendre des comptes devant ses électeurs sur les choix qu’il a fait.

Notre député aussi devra rendre des comptes devant les habitants de la circonscription, devant les Villeneuvois et les Ablonnais.

Rappelons que Didier Gonzalès a voté la fin de la retraite à 60 ans

*les réductions d’effectifs dans l’Education (16000 postes), dans la police, dans les hôpitaux (20000 postes)…

Ces décisions ont des répercussions directes sur la vie quotidienne des Villeneuvois et des Ablonnais : moins de professeurs pour leurs enfants, moins de policiers pour assurer leur sécurité, moins de médecins et d’infirmières pour les soigner.

Didier Gonzalès devra se justifier le moment venu.
Ensuite, Eric Chamault a indiqué que le même député, maire de notre commune menait la même politique :

* attaques contre le personnel communal : passage de 35 heures aux 37 heures, suppression du COS, harcèlement

* attaques insupportables contre les associations :  la ferme pédagogique, le club de gymnastique, la non transparence dans l’attribution des subventions…

Cela se traduit par des fêtes d’automne et des fêtes du sport qui ne sont plus que l’ombre d’elles même.

* attaques contre le service public : suppression du SIREV (restauration scolaire) : nos enfants et nos aînés mangent plus mal, adhésion au SIARV (syndicat d’assainissement) : le coût de l’eau augmente.
Notre service public est en débandade : voir l’état des installations sportives, de la voirie, de l’éclairage…

Face à cette politique la gauche Villeneuvoise n’est pas à la hauteur, ni dans la réactivité, ni dans les propositions, ni dans sa capacité à s’unir. Il est encore temps.

Arrêtons de nous dénigrer les uns, les autres, dialoguons. S’il y a des sujets qui fâchent, discutons :

Nous ne sommes pas d’accord sur la manière de traiter le problème des ROM, discutons !

Nous ne sommes pas d’accord sur le futur tracé de l’interconnexion du TVG, discutons !

Et préparons ensemble l’alternance dans notre ville.

Eric Chamault de finir par « Je suis disponible pour conduire les socialistes. »

Jean-Louis Cohen Maire d’Ablon a conclu les discours en appelant pour toute action locale à rassembler au-delà des partis politiques tous ceux qui souhaitent s’investir pour sa ville.

Un public attentif

Dans l’assemblée nombreuse, nous pouvions reconnaître, outre Bahia Chérifi Conseillère municipale de Villeneuve le Roi, Daniel Guérin, Conseiller général, Conseiller régional, des élus PCF et Verts, des représentants du parti radical, ainsi que Michel Herry, ancien maire de notre ville et Gilbert Flaman adjoint au maire d’Ablon..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*