Associations menacées : réagissons!

 Sport, éducation populaire, économie sociale et solidaire…Et si les collectivités territoriales n’existaient pas ?  

La politique menée depuis plusieurs années, et particulièrement depuis 2007 par Nicolas Sarkozy, menace la vitalité associative de notre pays, ce que la gauche n’a cessé de dénoncer en exprimant, à de nombreuses reprises, ses préoccupations quant aux coups portés au mouvement sportif, à l’éducation populaire et à l’économie sociale. La vie associative est cruciale pour notre société.

Vingt millions de Français dont 14 millions de bénévoles sont membres d’une association et engagés dans la construction de projets collectifs portés par ces associations. Le désengagement de l’État, l’affaiblissement des services publics locaux, la baisse des moyens financiers alloués aux associations menacent l’avenir du mouvement associatif.

 Les collectivités territoriales dirigées par la gauche ont pallié dans l’urgence ces mesures dévastatrices, par des politiques locales, volontaristes, responsables et soucieuses des besoins quotidiens des Français.

 Mais la capacité des collectivités territoriales à financer et accompagner les projets portés par le mouvement associatif est aujourd’hui mise en danger par l’étranglement financier des collectivités locales et par le projet de réforme des collectivités territoriales.  

Le soutien local au sport, à l’éducation populaire et à l’économie sociale et solidaire en sera gravement affecté. 

Cette destruction programmée du paysage associatif justifie que tous les citoyens se mobilisent et s’y opposent. 

 Ensemble : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*